En 1922, à l'initiative d'André Citroën, a été lancée la première traversée du Sahara en automobiles. Cette aventure fut entreprise par des hommes courageux, qui, au volant d'une flotille d'autochenilles ont relié Touggourt à Tombouctou en quinze étapes étalées sur 21 jours.

La Croisière des sables (carte)2

Cliquez pour l'image pour accéder à la carte du trajet

Cet exploit a fait suite à de nombreuses tentatives préalables de pénétration du Sahara.

Résultat de recherche d'images pour "affiche la première traversée du sahara en automobile" 

Pour aller plus loin :

Ariane Audouin-Dubreuil livre le récit passionnant de la première traversée du Sahara en automobile, depuis les premiers essais en 1921, les missions de reconnaissance et de ravitaillement de Kidal à Tin-Zaouaten au nord du Soudan, jusqu'à omplissement réussi de l'expédition en 1923 lorsque les autochenilles Citroën franchissent le Tidikelt, le Mouydir, les gorges de l'Arak, le Hoggar, le Tanezrouft et le désert soudanais avant de rallier Tombouctou, vingt jours seulement après le départ de Touggourt. L'auteur restitue dans toute sa réalité cette épopée saharienne grâce aux archives inédites léguées par son père : carnets de route, photographies, illustrations, cartes, correspondances, objets divers. Elle évoque les conditions extrêmes de l'expédition, les passages rendus dangereux par la présence dans certains secteurs de rezzi marocains et libyens, ainsi que les buts précis de la mission : établir une liaison nord sud entre l'Algérie et l'Afrique occidentale en créant une piste automobile, étudier une route aérienne avec des postes d'escale et des terrains d'atterrissage, tracer une route pour un chemin de fer transsaharien, rendre compte des conditions de vie des peuples du désert.