Dans le bulletin trimestriel n° 9, "Les amis du Sahara", paru en octobre 1933, l'article rédigé par un certain M. J. SOUBRIER intitulé "La motocyclette au Sahara" relate les péripéties de deux motocyclistes (en side-car), qui sont partis d'Alger le 20 mars 1933 (?) pour rejoindre Tamanrasset en traversant le désert.
Leur périple a duré 5 semaines pour 6500 km parcourus (Paris-Alger-Tamanrasset, Aller-retour). 
L'auteur de l'article délaisse l'aspect technique et ne précise pas le type de motos utilisées, ni leur cylindrée. Il évoque plutôt, non sans un certain humour, leurs aventures, dévoile les anecdotes du voyage et livre les émotions ressenties dans ce décor grandiose. Il prodigue également quelques conseils qui laissent entrevoir le côté amateur et facile de leur entreprise. Quelques photos en noir et blanc où figurent leurs engins sont commentées pour illustrer l'article. 

Un extrait de ce document, issu du site Gallica.fr a été remis en page avec les illustrations correspondantes, afin d'en faciliter la lecture.

1 - Entre Fort Mirbel et El-Goléa - les motos devant les dunes

Cliquez sur l'image pour accéder à l'article 

L'examen minutieux des photos laisse supposer qu'il s'agit probablement de motos de la marque Terrot, et plus précisément, après recherche, de modèles d'une cylindrée de 500 cc type RL.
(Source : terrot.france.free.fr)

Terrot 500 cc type RL

Cliquez sur l'image pour accéder au catalogue Terrot de l'année 1932

Vous pouvez aussi accéder à l'ensemble du document original "Les amis du Sahara" sur le site Gallica.fr, en cliquant sur l'image ci-dessous :

Les_Amis_du_Sahara_Organe_[